Les valeurs sociales : au cœur de l'activité de collecte des biodéchets et huiles alimentaires usagées

Alors que le réseau Olivert se développe autour de ses activités de collecte et valorisation des huiles alimentaires usagées et biodéchets, le respect de ses valeurs reste une priorité.

Partager

fond1 (1)

Sommaire

L’importance de la proximité et de la circularité

Le circuit court

Lorsque l’on parle de circuit court, on imagine souvent le parcours de vie des fruits et légumes. Mais cela ne se limite pas à ça, on parle de circuit court lorsque le parcours de distribution n’engage que très peu d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Si celui-ci permet de réduire les distances avec les consommateurs, il permet également  de proposer des services de meilleure qualité ainsi qu’une réduction des émissions de gaz et une plus grande solidarité entre les acteurs locaux qui bénéficie à l’économie locale. Grâce à un ancrage local, le savoir-faire et l’engagement des acteurs régionaux sont valorisés. Les producteurs, les restaurateurs et les entreprises partenaires sont ainsi reconnus pour leur contribution à la préservation de l’environnement et au développement économique local. Cette valorisation renforce le sentiment d’appartenance des communautés et encourage l’adhésion à des pratiques durables.

L'importance de s'appuyer sur un réseau national

 

La création d’un réseau national illustre parfaitement la réponse à ce besoin de proximité. Ce format permet d’assurer une couverture nationale en rassemblant des entreprises présentes sur tout le territoire. Mais également d’avoir une expertise renforcée grâce à un partage de compétences. En effet, travailler avec un réseau c’est également s’assurer d’avoir des procédés de collectes efficaces, une traçabilité et une valorisation conforme à la réglementation française et européenne en vigueur. Après des années, les membres du réseau ont partagé leur expertise pour mettre au point des gammes de produits diversifiées et innovantes issues des déchets récoltés localement.

 

Chaque région a ses propres besoins en termes de collecte des biodéchets, des huiles alimentaires et même de valorisation. C’est pourquoi, au sein d’un même réseau on peut adapter ses activités et se diversifier. Le réseau Olivert propose aux entreprises de la restauration de créer des boucles locales et innovantes de valorisation de leurs déchets. Ainsi, en faisant le choix de travailler avec les membres et les partenaires du réseau, chaque déchet va devenir à son tour une ressource sur le territoire où il a été produit. Cette vision permet aux acteurs d’avoir une vision globale de leur activité et de tendre à une activité en boucle fermée. Quoi de mieux que de transformer ses biodéchets en compost, qui aidera ensuite à faire pousser les produits que le restaurateur utilisera en cuisine !

Un impact environnemental minimal pour un impact social maximal

De fortes valeurs sociales

Puisque pour nous, environnemental et social vont de paire, les structures du réseau sont soucieuses de l’impact humain de leur modèle. 

L’un de nos membres, Trialp est un prestataire local de proximité sur le territoire de Chambéry.  Professionnel du tri et de la valorisation des déchets, Trialp exerce également une activité sociale de lutte contre l’exclusion à travers l’insertion professionnelle. Ils ont donc appuyé leur développement fort sur un lien direct entre les problématiques sociales et environnementales dans un tissage local. Véritable tremplin professionnel, ils se sont donnés pour mission de recruter des personnes exclues du système économique et social. Ils les accompagnent ainsi vers un emploi durable. Entreprise d’insertion depuis leur création, ils sont également agréés ISO 9001 et ISO 14001, valorisant ainsi leur engagement en matière de management social et d’impact environnemental.

collecte huile alimentaire usagée trialp

Accompagnement des salariés

Attentif à l’emploi des personnes les plus fragiles et celles qui en sont les plus éloignées, Trialp a développé une véritable politique de recrutement. Au sein de l’entreprise, chacun a un rôle à jouer dans le parcours d’insertion du salarié. Tous les mois, une réunion est organisée afin de discuter avec l’employé en insertion de son évolution et de ses besoins. Ils abordent également les compétences métier que l’employé développe ainsi que celles nécessaires. L’objectif du référent est de lever les freins tels que l’accès au logement, la santé ou encore la mobilité dans le but de maximiser les chances de réussite du salarié en insertion. La pratique immédiate sur le terrain leur permet d’acquérir des savoir-faire qui peuvent être complétés par des formations. 

Au-delà de l’aspect technique, il s’agit d’une véritable transmission humaine. Le savoir-vivre et savoir-être sont des éléments majeurs au sein de l’entreprise. C’est bien l’humain qui doit être accompagné au-delà même du salarié. C’est pourquoi ils ont la possibilité, en parallèle de leur poste de travail, d’accéder à des formations de langues et autres formations pour leur développement personnel.

Trialp aujourd'hui

A ce jour, Trialp compte 15 personnes en charge de l’activité des huiles dont 6 en insertion. Ce n’est pas tout, au total c’est une équipe de 290 salariés dont 110 salariés en insertion qui permettent à l’entreprise de diversifier ses activités et répondre à différentes problématiques. En plein développement de leur filière de valorisation locale, ils ont déjà plus de 3000 points de collecte répartis sur toute la région. Cette activité se divise entre la collecte des huiles alimentaires usagées et les biodéchets. Pour eux, il est nécessaire de conserver leurs valeurs sociales au coeur de l’activité de collecte des biodéchets.

Trialp

Pour aller plus loin

Intéressés par la collecte des huiles alimentaires usagées ou des biodéchets  ? Consultez notre page dédiée en cliquant ici

D'autres Articles

Qui pourraient vous intéresser sur des thématiques similaires

Article 2

En ligne courant avril...

Restez attentifs !

En ligne courant avril...

Restez attentif...
Lire

Article 3

En ligne courant mai...

Restez attentifs !

En ligne courant mai...

Restez attentifs...
Lire
Lectures : 122